Mise en oeuvre du programme REJUSCO

La Commission européenne contribue à la réhabilitation de la justice à l'Est de la République Démocratique du Congo

Bruxelles, le 26 juin 2006, Source : Commission européenne

 

La Commission européenne a approuvé une contribution de  7.9 millions d'euros au programme de réhabilitation de la justice à l'Est (REJUSCO). La restauration de la justice en République Démocratique du Congo (RDC), et plus particulièrement à l'Est du pays, dans les zones touchées par les années de conflit, fait depuis quelques années l'objet de plusieurs initiatives européennes.

Le Commissaire européen au Développement et à l'aide humanitaire, Louis Michel, s'est dit «heureux de pouvoir annoncer cette nouvelle contribution pour un programme qui a une importance capitale pour l'établissement de l'Etat de Droit. La restauration de la justice met fin à l'impunité et, en ce faisant, contribue décisivement au retour à la paix, à la réconciliation nationale et à la souveraineté de l'Etat. Elle contribuera fortement à la stabilisation du pays dans la période post-électorale.»

Le programme REJUSCO va au-delà d'un premier projet pilote de restauration du système judiciaire mené dans la ville de Bunia. Ce projet constitue un appui concret à la transition démocratique et au rétablissement de l'Etat de droit en RDC. Il est financé sur les ressources du 9ème Fond européen de Développement (FED) allouées à la République démocratique du Congo (RDC) et il sera mis en oeuvre en collaboration avec les Pays Bas, le Royaume Uni et la Belgique, qui participent au financement global du projet (11.5 millions d'euros).

Ce programme de soutien à la Justice cible la chaîne pénale dans son ensemble. Il entend renforcer à la fois les institutions de la justice (police, tribunaux, prisons), ses acteurs (police judiciaire, magistrats, avocats, greffiers, agents pénitentiaires) et les garanties pour les justiciables (témoins, prévenus, victimes).

Le Commissaire Louis Michel a tenu à rappeler que « la promotion du respect des principes démocratiques, la bonne gouvernance et le rétablissement de l'Etat de droit en RDC continueront à faire l'objet d'un appui prioritaire sous le 10ème FED », qui couvrira la période 2008-2013.