Mission européenne à Lomé
Extrait d'un article paru sur le site "republicoftogo.com"

Une mission de "suivi" de l'Union européenne (UE) des engagements pris par le Togo à Bruxelles le 14 avril 2004 en contrepartie d'une reprise de l'aide européenne se trouve depuis lundi à Lomé.
"Il s'agit d'une mission de suivi arrivée à Lomé pour voir comment le gouvernement met en oeuvre les engagements qu'il avait pris à Bruxelles à l'occasion des consultations avec l'UE", a déclaré à la télévision nationale la porte-parole de cette mission, Anna Silvia Piergrossi, après un entretien avec le Premier ministre togolais Edem Kodjo. La mission de l'UE qui séjournera au Togo jusqu'au 17 juillet a rencontré lundi les membres du gouvernement togolais. Elle aura également des entretiens avec des responsables de partis politiques et de la société civile. L'UE avait interrompu son aide au Togo en 1993 après les violences ayant émaillé le processus de démocratisation du pays. Le 14 avril 2004 à Bruxelles, le Togo avait pris 22 engagements, dont certains ont déjà été mis en oeuvre. L'UE a alors décidé le 15 novembre 2004 de normaliser partiellement ses relations avec le Togo au terme de consultations bilatérales. Le nouveau Premier ministre Edem Kodjo s'est rendu en juin à Bruxelles pour demander à l'UE la reprise de son aide, à présent qu'il a formé un gouvernement comprenant des ministres de l'opposition. Il s'agit du premier gouvernement du nouveau président Faure Gnassingbé, fils de l'ancien président Gnassingbé Eyadéma, élu le 24 avril dernier.